Mangaverse en live !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

JE'13 : debrief de l'édition (avec beaucoup de photos !)

Mercredi 3 juillet 2013. Me voilà en route pour Villepinte, le parc des expositions et Japan Expo qui ouvre le lendemain. Je n'y vais pas pour le programme ou les invités mais principalement pour rencontrer les éditeurs, discuter avec des connaissances, et peut-être faire quelques emplettes de choses que je trouverai sans doute dans ma librairie habituelle mais bon... 
Le mercredi, c'est opération récupération de badge pour pouvoir entrer le lendemain matin dès 8h30 (oui, je sais, privilégiée, tout ça... c'est vrai). J'en profite pour faire un petit tour du côté des stands en plein montage. Tout le monde a l'air déjà bien fatigué... Il faut dire que vider tous ces cartons, installer ces montagnes de bouquins, c'est épuisant, surtout quand d'autres passent l'après-midi à tester leur sono juste à côté...

Le stand Square-EnixKurokawa en plein déballageTaifu/Ototo en a bientôt finiChez Kaze, par contre...... il y a encore du boulot !
Le lendemain, les choses sérieuses commencent. Je ne le savais pas encore mais ce jeudi allait être une journée noire, en terme de monde. Peut-être est-ce dû au tarif plus intéressant de ce jour (10€ au lieu de 12, 17 ou 14€ les autres jours) ? De la frénésie du premier jour après des mois à avoir rongé leur frein et fait des économies ? Je ne sais pas. Toujours est-il que ce jeudi fut très rude à supporter. Aller du hall 5 de Japan Expo au hall 6 de Comic Con - petit goulot d'étranglement - devenait de plus en plus difficile au fil des heures.
À côté de ça, le vendredi allait s'avérer nettement plus cool même si la file d'entrée du matin était déjà fort impressionnante dès 9h. Mais sachant que le samedi allait se jouer à guichet fermé, c'est-à-dire sans aucune vente de billet sur place (c'est ce qu'on m'a dit en tout cas)... je n'ose imaginer. Surtout que dès 7h30, alors que je me dirigeais vers le RER pour rentrer chez moi loin loin dans les montagnes, je voyais déjà le monde rentrer dans les hangars d'attente...

JEUDI

8h40, une partie des premiers arrivantsL'autre partie... Ça commence à s'accumuler... Il n'est pas 9h...Je me sens quelque peu privilégiée...Reconnaissons que l'entrée badge est nettement plus coolOn passe vite, juste le temps de scanner le code barre
VENDREDI
Certains chanceux peuvent bouger... mais regardez bien au fond...Les Free Hugs, on en parle ou pas ? Non, on n'en parle pas...La sortie du hangar mais pas la fin de la galère...Pas du tout déprimant...Je reconnais un léger plaisir un peu sadique à prendre ces photos (désolée...)Au moins, ils n'étaient pas écrasés par le soleil !On approche, on approche...On ne dirait pas comme ça mais eux sont contents : ils sont juste devant l'entrée !Le Graal, enfin !
Pour ceux qui ne connaissent pas, Japan Expo est une expérience. Plus ou moins douloureuse selon son degré d'acceptation de la foule :) . Pas toujours évident de s'approcher des stands ou de trouver un coin où respirer un peu et s'asseoir. Le monde, le bruit permanent, allant de supportable à carrément indécent selon si on s'approche de la scène culturelle au moment des tests micro, du stands des tambours japonais en pleine démo, ou de celui du forgeron en train de taper du marteau.

Le forgeron en plein travailLes tambours au reposLes tambours au travail
Sans parler de la petite scène d'idoles japonaises en plein concert devant une foule (masculine ;) ) surexcitée par les voix suraiguës des chanteuses. J'ai vu passer plusieurs personnes avec des bouchons d'oreilles...

Japan Expo, c'est l'occasion de discuter avec les éditeurs, de découvrir des titres, de profiter de quelques goodies, de rencontrer des auteurs en dédicaces.

En attente de l'auteur chez Ki-oonKim Byung-Jin, l'auteur de Warlord, en pleine dédicaceLes fans attendent patiemment leur tourJ'ai cru comprendre qu'Aya Oda n'était pas très à l'aise avec les photos mais laissait faire quand mêmeLes fans révisent avant de rencontrer Aya Oda :)Mamiya Takizaki en plein travail, avec un Ahmed Agne rayonnant à côtéEt elle s'appliquait énormément, chaque dédicace était très travailléePas de photo pour Keito Koume chez Ototo, ce qui ne l'empêchait nullement d'être très sympathique
Bon, j'ai quand même trouvé très comique que sur le stand de Panini, personne ne connaisse Ane no Kekkon, dont le volume 1 est censé être disponible depuis le 3 juillet. Introuvable sur le stand et les vendeurs n'en avaient jamais entendu parler. Tant pis, ça attendra mon passage en librairie...
Ça ne m'a pas empêchée de faire quelques achats sur les stands de nobi-nobi, Kana, Komikku ou Delcourt, même si pour ce dernier, j'étais plutôt tournée comics. Et de beaucoup, beaucoup marcher, faisant le tour de Japan Expo et de ComicCon plusieurs fois. M'arrêtant notamment à la petite expo sur Tetsuo Hara :

Petit tour des séries de Tetsuo HaraTopo sur Ken - Fist of the blue skyTu ne le sais pas encore mais tu es déjà mort !On continue...Ah, on fait moins son malin, hein !Encore quelques images...Et voilà !
Que dire de plus... Pas grand-chose, les photos parlent d'elles-mêmes... Le prochain billet se concentrera sur les stands des éditeurs. Et peut-être un aussi sur le côté nourriture et figurines (qui n'ont rien à voir mais bon).

 

Article modifié le dimanche 07 juillet 2013, 17:36

Morgan

Auteur: Morgan

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Herbv Herbv ·  07 juillet 2013, 16:26

On veut plus de photos !!! :)

Sinon, oui, on m'a dit aussi que le samedi était à guichet fermé. Vu la foule incroyable qu'il y avait ce jour là (quoique dimanche était bien aussi, dans le genre), on a attendu après 17h30, que ça commence à bien se vider, pour partir en visite, Taliesin et moi. Elle avait fait une première tentative seule vers 11h30, c'était impossible. Résultat, on est resté sur notre petit stand surchauffé tout l'après midi :)

Pour ma part, sans pass presse ou pro, il serait hors de question de mettre les pieds à Japan Expo. Rien que l'attente pour rentrer serait totalement hors de mes forces et de ma patience (surtout ma patience). Ceci dit, ils le cherchent, tout ceux qu'on voit sur tes photos, car ils seraient venus passé midi, il n'y aurait pas une telle file d'attente.

aucune annexe



Voir aussi

accueil.jpg

JE'13 : les stands des éditeurs en images

Terminons sur un petit billet toujours rempli de photos concernant cette fois-ci uniquement le stand des éditeurs mangas. Ils ne représentent bien sûr qu'une petite partie du salon mais c'est là que...

Lire la suite

 

Simple et classique

JE'13 : côté nourriture et figurines

Japan Expo, on y reste bien souvent toute la journée, il faut donc bien trouver à se nourrir. Je me suis amusée à prendre quelques photos des stands bouffe, de plus en plus nombreux au fil des...

Lire la suite