Mangaverse en live !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

FIFA'13 : Un jeudi fatigant mais plutôt cool

Avant-dernier jour de festivité, la fatigue est bel et bien là. Sans compter un franc et beau soleil, certes très sympathique mais totalement flingant en journée. Pour la peine, je ne suis pas sortie du Décavision de 10 à 17h30. Pratique d'avoir les trois séances au même endroit...

Petite vue de la salle de presse
Sans doute pas les fauteuils les plus pratiques mais bon...
Un endroit à éviter quand il est bourré à craquer, je pense
Le film se laisse regarder mais je trouve l'affiche sympa
- Première séance avec Sakasama no Patema de Yasuhiro Yoshiura. Salle bien remplie, on me demande si je souhaite faire une interview du réalisateur le lendemain. Oulala, non, je laisse bien volontiers ma place. Oui car le réalisateur était là vu que son film était pour la toute première fois diffusé en public. Il ne sortira au Japon que le 9 novembre prochain, c'est pour dire. Il a même été fini exprès pour le Festival. D'où les sous-titres anglais, qui étaient au final suffisamment compréhensibles pour suivre l'histoire. Je reparlerai plus en détail du film dans une prochaine chronique (j'ai trois chroniques de film à faire, d'ici à ce que tout se mélange dans ma tête...).

Un peu encombrant dans un salon...
- Après la séance est organisée une rencontre avec le réalisateur. On est en petit comité et on en apprend un peu plus sur la genèse du film, les références du réalisateur (Moebius, Asimov, Megaman ;) ). Et je crois deviner entre les lignes qu'il a dû s’accommoder d'un certain budget, d'une limite de durée (1h30) et que certains choix ont dû être faits un peu contraints et forcés. Comme toujours me direz-vous, certes, mais j'ai tendance à me dire que ça explique le côté très classique et calibré du résultat final (j'y reviendrai).

La petite salle de rencontre avec le réalisateur
C'est ce qui s'appelle être proche de son public !
Yasuhiro Yoshiura et son interprète
Une 'tite dédicace
- C'est pour ce genre de petites rencontres totalement imprévues, inattendues, qui tombent comme ça, que j'aime le Festival. Cela donne des séances un peu différentes, qui apportent un petit plus qui reste en tête. Surtout que Yasuhiro Yoshiura était très sympathique, acceptant une petite séance de dédicaces du dossier de presse à la fin, et même quelques photos. Un petit truc à la cool, simple, loin de l'arsenal des gros studios américains où rien ne peut être fait comme ça sans une autorisation validée en haut lieu...

- Mangeant donc assez tard, j'ai ainsi découvert que je pouvais me poser avec mon sandwich derrière le bar de Décavision, profitant de l'endroit pour tweeter un peu, avant de filer à la séance suivante. Pratique, assise au frais avec un bon wifi...

- Les films de télévision ne m'ont pas déçue. Il faut bien choisir sa séance car en général, sur les 5, une seule est tournée ado-adultes, les autres s'adressant plutôt aux enfants, parfois très jeunes. Et Oui-Oui ou Pingu et compagnie, j'avoue que je m'en passe... J'ai ainsi pu découvrir la série d'origine de la bande-annonce du Festival, Kaeloo. A priori, elle est diffusée depuis 2010 sur Canal+ et Canal+ Family. Jamais entendu parler mais c'était marrant. Ainsi qu'un épisode de Community, sitcom diffusée sur la chaîne TNT 23, où les personnages se retrouvent dans un jeu vidéo façon Mario sur NES. Là aussi, un bon moment. J'ai quand même quitté la séance durant son dernier film, sans regret, pour souffler un peu avant le troisième round de la journée. Résultat, 24 points sur 35, tout de même.

- Je tente toujours de voir les cinq programmes des courts métrages en compétition, tout en sachant qu'il y a forcément au moins un programme qui va être nase. Ben cette année, c'est le 4 :) Bon, en fait, ça lui fait 24 points sur 45, ça pourrait être pire. Mais il n'y a eu aucun court vraiment top, et un certain nombre vraiment... arf... Passons.

La Turbine, où se déroulent quelques séances
Ça ne paie pas de mine comme ça, mais la salle est chouette !
Dernière journée demain, et qui commencera normalement de manière assez originale avec une séance spéciale à midi. Puis des courts métrages, et je pense que j'en resterai là à moins que j'ai une patate d'enfer pour voir les films drôles...

Article modifié le dimanche 16 juin 2013, 10:53

Morgan

Auteur: Morgan

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Herbv Herbv ·  13 juin 2013, 20:39

C'est toujours sympa de pouvoir écouter les réalisateurs parler de leur film, effectivement, tu as du passer un bon moment. Sinon, la salle presse a l'air bien mieux équipée que lorsque c'était à Bonlieu. On peut avoir des boissons ou c'est toujours mort de ce côté ?

Et j'ai failli ne pas reconnaître La Turbine (où j'allais traditionnellement une fois par festival)... Oulala, ça fait trop longtemps que je ne suis pas allé au Festival, moi !

Morgan Morgan ·  14 juin 2013, 07:57
Niveau équipements, disons qu'il y a sans doute un peu plus de place donc peut-être un ou deux ordi de plus, je ne sais pas. Pour les boissons... euh... Il y a une fontaine à eau, je crois :)

aucune annexe



Voir aussi

kaeloo.jpg

FIFA'13 : Bilan des projections

Cette 37ème édition du Festival International du Film d'Animation d'Annecy est donc terminée. Pas un grand cru, honnêtement, mais il y a eu quand même quelques belles surprises, quelques beaux...

Lire la suite

affiche02.jpg

FIFA'13 : Le palmarès

Le Festival d'Annecy 2013 a annoncé son palmarès lors de la cérémonie de clôture hier soir, le voici :LONGS MÉTRAGES Cristal du long métrage Uma História de Amor e FúriaLuiz Bolognesi (Brésil)...

Lire la suite