Mangaverse en live !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

FIFA'11 : Les courts métrages 2

Grande Salle, 14h
Bon, c'est officiel, le temps sera moins clément aujourd'hui puisqu'il pleut. Pas bien grave pour moi puisque mes trois séances sont au même endroit et que je suis trop occupée pour avoir besoin de sortir vraiment.
Me voici donc à ma deuxième séance des courts métrages de ce Festival, une séance assez pauvre finalement, même si l'apparition d'un gros ballon rouge avant que la projection débute avait bien fait monter l'ambiance.

Le premier court métrage augurait pourtant du bon. Il s'agit de Something Left, Something Taken de Max Porter et Ru Kuwahata (États-Unis), d'ailleurs présents dans la salle. Ce qui est plutôt drôle car ils se mettent en scène dans leur film de 10 mn où ils pensent se retrouver dans la voiture du Tueur du Zodiaque (avez-vous vu Zodiac de David Fincher ? C'est lui). Le tout est donc très drôle puisqu'ils se font de gros films complètement foireux, imaginant les indices à laisser pour que les enquêteurs remontent jusqu'à leur potentiel meurtrier, le court mêlant pour ça des marionnettes, des éléments découpés, des vues réelles, etc. Un bon film, tonique et drôle même si je m'attendais à une fin plus, disons, piquante.
On va d'office oublier le court suivant - j'aurais aimé réussir à dormir 14 mn à la place -, et même si le troisième était au moins court et surprenant, on va en rester là avec lui.
Passons plutôt à La détente de Pierre Ducos et Bertrand Bey (France) où pendant 8 mn, on suit le rêve d'un soldat coincé dans des tranchées boueuses, s'imaginant que la guerre est en fait une grosse fête foraine. Qui tourne évidemment court, on s'en doute. La réalisation, en 3D très chatoyante au départ, est plutôt réussie et sait faire monter un peu le malaise jusqu'à une fin évidemment pas joyeuse.
Oublions le court suivant pour passer directement à Xing du canadien Michael Naphan, où deux amis partent camper tranquillement, jusqu'à ce qu'ils soient arrêtés en cours de route par deux orignals... comment dire... spéciaux. Voilà un court simple et efficace, classique et assez prévisible mais drôle et direct. Du bon boulot.

La séance se termine avec un court qui aurait gagné en intérêt si 1) il n'était pas en VOSTA avec un sous-titrage qui m'a fait loupé plein de truc 2) si les réalisateurs n'avaient pas voulu en rajouter des caisses dans le visuel au point de rendre le tout fatigant et peu lisible. Quant au dernier court, il n'était pas inintéressant mais les carnets de voyage mis en images, on en voit chaque année, alors 17 mn de déjà vu, c'est long...
Je ne perd pas de temps vu que la séance suivante risque d'être bien blindée et qu'il va falloir vite replonger dans la queue.

Article modifié le mardi 07 juin 2011, 23:19

Morgan

Auteur: Morgan

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



Voir aussi

FIFA'11 : quelques vidéos

Comme promis, un dernier billet sur cette 35ème édition du Festival d'Annecy avec quatre vidéos.Tout d'abord, une première vidéo pour le lundi, mettre dans l'ambiance... Puis la vidéo du mardi,...

Lire la suite

FIFA'11 : Petit bilan personnel de la semaine

Voilà, cette 35ème édition du Festival International du Film d'Animation d'Annecy a fermé ses portes après une semaine très intense, blindée de films, avec une programmation tellement vaste qu'il...

Lire la suite