Mangaverse en live !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

FIFA'11 : plus que deux semaines

Dans deux semaines ouvre la 35ème édition du Festival International du Film d'Animation d'Annecy, FIFA pour les intimes (rien à voir avec le foot, désolée). Ce sera pour moi ma dixième participation consécutive et pourtant, je ne parviens toujours pas à tout comprendre et cette année semble bien partie pour ne pas faire exception...

Histoire de pouvoir profiter au mieux de cette édition, je ne veux pas me la jouer d'office négative et préfère plutôt m'intéresser aux aspects positifs. Ça, c'était pour la bonne résolution du moment mais il faut reconnaître que rien que la découverte de l'affiche 2011 a été une première épreuve... Pour rester positive justement, je dirais qu'il faut oser une telle affiche ne cherchant pas un esthétisme classique, lisse et facile d'accès. C'est ce que je me dis quand je veux y mettre une dose de bonne volonté. Mais ça n'empêche pas qu'en tombant nez à nez avec en pleine ville, en affichage grand format, j'hésite entre le fou-rire et la perplexité. Pas sûr que quelqu'un ne connaissant pas le Festival comprenne ce qu'il a sous les yeux...


Oui, oui, c'est l'affiche définitive...
Néanmoins, le programme de cette année est plutôt sympathique. Les États-Unis en pays invité, pourquoi pas même si ça ne changera guère de d'habitude au final (les avant-premières des années dernières m'ont bien souvent semblé être des grosses productions US). Mais certains longs métrages sélectionnés attirent l'œil, comme Le chat du rabbin de Joann Sfar - qui m'a permis de me replonger dans les trois premiers volumes de la BD un peu perdus dans mes étagères - Colorful de Keichi Hara - j'en ai profité pour acheter le DVD d'Un été avec Coo, son film précédent, pour déjà me faire une idée - Tezuka Osamu no Buddha - Akai sabakuyo utsukushiku de Kozo Morishita dont la bande-annonce ne m'a pas vraiment rappelé le manga de Tezuka mais qui mérite de voir ce que ça vaut ou encore The Prodigies, l'adaptation de La nuit des enfants-rois de Bernard Lenteric, dont j'avais vu la présentation lors de l'édition 2009. Pas de bol pour ce dernier, contrairement à ce qui était dit sur le site officiel, la séance ne sera qu'en VA, ce sera donc sans moi (un film produit par la France, le Luxembourg et la Belgique, présenté uniquement en VA sans sous-titre, je trouve ça moyennement malin quand même...). Il y a aussi Tatsumi d'Eric Khoo, revenant sur l'œuvre de Yoshihiro Tatsumi mais vu son horaire et sa diffusion en VOSTA, ce ne sera sans doute pas pour moi non plus. Bien sûr, d'autres longs métrages sont prévus mais il faut choisir puisqu'il est impossible de tout voir.

À côté de ça, il y a évidemment tous les autres programmes, les courts métrages - vais-je réussir à voir les cinq programmes cette année ? - les films de télévision, les films de commande, les films de fin d'études, les avant-premières, etc. Sans compter la présence de nombreux auteurs et réalisateurs, dont notamment Leiji Matsumoto, venu présenter son projet de long métrage Albator, mais évidemment, ça tombe pile en même temps que la diffusion d'un documentaire qui m'intéresse. Je verrai si j'arrive à me glisser dans la rencontre de l'après-midi : je ne suis pas une grande fan du Corsaire de l'espace mais ça m'intéresse quand même d'en savoir un peu plus.
Ankama a également prévu de fêter son dixième anniversaire et semble parti pour se faire remarquer durant l'édition.
Il y a donc largement de quoi occuper les six jours de projection. Petit hic néanmoins, la billetterie en ligne a ouvert il y a quelques jours et m'a permis de voir qu'on ne pouvait réserver que deux séances par jour pour le moment - j'en ai droit à quatre avec l'accréditation presse - ce qui ne facilite pas vraiment les choses niveau organisation (j'avais déjà mon planning de prévu). J'ai un peu peur que ça devienne la foire d'empoigne pour réussir à choper certaines places. On m'a assuré qu'il y aurait un accès billetterie en salle de presse cette année, j'espère que ce sera effectivement le cas pour réussir à récupérer les billets réservés en cours de semaine assez facilement. De plus, Le chat du rabbin - pourquoi forcément des séances en 3D, bon sang !! - n'était pas non plus accessible à la réservation, un peu étrange. Sur ce coup-là, il m'a suffi d'un petit mail aux responsables pour régler le problème. Bref, il y a toujours quelques petits cafouillages par ci par là, vu l'ampleur de l'événement à organiser, le contraire serait étonnant, mais j'espère que tout va se mettre en place petit à petit.

Je remarque qu'il y a peu de grosses avant-premières cette année, ce n'est sans doute pas un mal. Par contre, j'ai l'impression qu'il n'y a aucune exposition prévue au Château, j'ai eu beau poser la question par mail, pas eu de réponse. Bizarre. On ne sait pas non plus ce qui est prévu pour la soirée d'ouverture, quel film y sera projeté, aucune information n'a été donnée là-dessus. Bizarre aussi. Bon, il faut dire qu'une partie de la programmation a été mise en ligne deux jours avant l'ouverture de la billetterie. Tout n'est peut-être pas encore en place.

En tout cas, mon programme est déjà bien chargé. Cela devrait commencer par Le Grand Sommeil, un rituel qui avait disparu depuis 2005 et que je suis ravie de retrouver le lundi matin à 10h30 dans la Grande Salle de Bonlieu tant je pense que c'est un excellent moyen de lancer le Festival. Il s'agit d'un programme rendant hommage aux animateurs disparus dans l'année. C'est souvent pour moi l'occasion de découvrir des œuvres qui m'étaient totalement inconnues tant le monde de l'animation est vaste (et tant je n'y connais rien). Il y aura évidemment un retour sur Satoshi Kon mais pas seulement.
Puis la semaine s'enchaînera avec l'objectif de voir tous les courts métrages en compétition, quelques longs métrages, une séance des films de télévision, peut-être des films de fin d'étude et pour finir la semaine, les films de commande. Voilà de quoi bien occuper la semaine.

Pour finir, je voulais mettre une petite vidéo mais dotclear et youtube étant apparemment peu conciliants l'un envers l'autre quand on ose faire un billet en xhtml et non en wiki, j'attendrai le billet suivant pour ça...

Article modifié le dimanche 22 mai 2011, 10:37

Morgan

Auteur: Morgan

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Herbv Herbv ·  22 mai 2011, 19:44

Malheureusement (et peut-être heureusement pour toi), je ne serai pas à cette édition, ayant d'autres activités sous d'autres cieux au même moment. Je compte donc sur toi pour me faire vivre cette édition par procuration à mon retour. Et qui sait, ça pourrait raviver une flamme qui était très vacillante ces dernières années et que je serais impatient d'assister à l'édition 2012 (celle sans Bonlieu, j'en frémis de contrariété d'avance).

aucune annexe



Voir aussi

FIFA'11 : quelques vidéos

Comme promis, un dernier billet sur cette 35ème édition du Festival d'Annecy avec quatre vidéos.Tout d'abord, une première vidéo pour le lundi, mettre dans l'ambiance... Puis la vidéo du mardi,...

Lire la suite

FIFA'11 : Petit bilan personnel de la semaine

Voilà, cette 35ème édition du Festival International du Film d'Animation d'Annecy a fermé ses portes après une semaine très intense, blindée de films, avec une programmation tellement vaste qu'il...

Lire la suite