Mangaverse en live !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

JE'10 : deuxième jour, un vendredi infernal !

Vendredi 2 juillet
Départ direct à 9h ce qui nous permet d'arriver à 10h15 à Villepinte sans trop d'encombres. C'est chargé de mangas Éditions H qu'on arrive au stand du même nom, déjà bien tenu par Hadrien et Kourai. Je fais un petit tour du salon, toujours pas pu tout voir, c'est décidément trop grand. Je regarde le stand Ankama, moins pratique que l'année dernière pour acheter des goodies, dommage, je tenterai peut-être d'y faire un saut dimanche.



Finalement, je reviens vers le stand tenter de les aider un peu puisqu'ils manquent apparemment de personnel. Et ça devient finalement une expérience très sympathique, rencontrer les visiteurs, leur expliquer les Éditions H, leur présenter la production, discuter, leur filer des bonbons... Certaines réactions sont même assez hilarantes quand des visiteurs non-avertis sur le contenu du stand finissent par comprendre - on leur a mis plein d'indices sur les murs, hein - et fuient avec un sourire nerveux sur le visage ou des yeux choqués. Ou cette petite fille que sa mère éloigne en rigolant et en lui disant "euh, on verra quand tu seras plus grande, c'est pas encore de ton âge" ce qui a pour effet immédiat de lui donner encore plus envie de venir voir...


Par contre, cela reste une expérience très difficile physiquement : on crève littéralement de chaud sous les spots, on ne peut pas trop s'assoir, c'est juste littéralement épuisant et c'est là que je m'en rends véritablement compte. À 13h20, plusieurs mangaversiens viennent me proposer de manger un sandwich avec eux, pourquoi pas même si trouver quelque chose à manger n'est pas forcément si évident si on n'a pas envie de faire dans l'expérience exotique - par cette chaleur, j'ai toujours du mal à faire confiance à la fraîcheur de certains aliments.
On s'installe dans le Comic Con et on mange dans le bruit assourdissant du salon, reposant, on n'arrive pas à s'entendre. Petit tour alors du côté de la VIP Room du Comic Con, plus agréable que la version Japan Expo, bien fraîche, quasi-vide et avec un grand choix niveau rafraîchissements. Dommage que ce soit si loin... Ça commence à causer entre rédacteurs de Manga 10 000 images 3 de psychanalyse, oula, comment font-ils ?


À 14h20, je retourne vers le stand après un petit arrêt chez Glénat et l'après-midi se déroule tranquillement, avec des moments très calmes où personne ne passe et d'autres très fournis. Hadrien ne cesse de proposer des photos avec le fameux Bishônen H aux clientes pour certaines tout à fait ravies de l'idée. Le stand Total Manga juste derrière nous est par contre assez bruyant durant son concours de Jan-Ken-Pon et le film en boucle des éditions Ki-oon juste devant nous est rapidement fatigant.





Les Gamushara Ôendan (faites une recherche sur Google, leurs prestations valent le coup d'œil) refont une nouvelle prestation devant l'entrée, ça attire la foule. Vont-ils réussir à garder toute leur énergie durant les quatre jours du salon ? Finalement, vers 18h30, il faut commencer à bouger, il y a un repas Mangaverse de prévu ce soir et la route risque d'être difficile. Enfin, pas tant que ça en fait puisqu'on arrive exceptionnellement à l'heure. La soirée fut ainsi passée en très agréable compagnie, hormis une qualité culinaire catastrophique, jusqu'à ce que je paye les efforts de ces trois derniers jours par un gros coup de chaleur qui me casse totalement et me met au bord de la nausée, entre autres réjouissances... Toutes mes excuses à mes voisins-voisines de table à qui j'ai faussé compagnie d'un coup et un grand merci à deux mangaversiennes pleines d'attention pour moi, je n'en menais pas large...
Décidément, tenir un stand, c'est trop épuisant pour moi, apparemment. Je suis même à deux doigts de ne plus vouloir remettre les pieds à Japan Expo...

Article modifié le lundi 05 juillet 2010, 18:33

Morgan

Auteur: Morgan

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



Voir aussi

JE'10 : dernier jour, un dimanche culturel

Dimanche 4 juillet Départ classique à 9h. Comme c'est agréable de rouler sur une route à la circulation fluide, sans se coltiner un bouchon tous les cent mètres ! Même si ça a été juste, puisqu'on...

Lire la suite

JE'10 : les auteurs en dédicace

Plusieurs auteurs étaient évidemment là cette année encore pour proposer des dédicaces à leurs fans. Mais tous étaient là d'être facilement accessibles, entre ceux totalement cachés au public, Aya...

Lire la suite