Mangaverse en live !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

JE'10 : l'installation du mercredi

Départ d'Annecy, mercredi 30 juin  
Me voilà à 9h15 devant le TGV. Je fais dans le moderne en testant la formule iDTGV en ambiance Zen : tranquillité garantie. Pas de môme qui hurle, de téléphone qui sonne, de conversations bruyantes. Pour les amateurs d'espace disons plus convivial, l'ambiance zen à l'étage au dessus leur conviendra mieux. Pour ma part, entre ça et la première classe en prime, on peut dire que le voyage a été plutôt agréable.

13h20, gare de Lyon, Herbv m'attend avec Kourai, direction petit resto pour bien attaquer l'après-midi. Je fais dans le dépaysement puisque le resto s'apelle Les deux Savoies... Puis Minh nous rejoint – que faire si même les parisiens se perdent dans leur propre ville ? - et nous voilà partis en expédition à quatre roues. L'occasion pour moi de retrouver mes amis les embouteillages. On a rendez-vous à 16h40 à Villepinte et c'est après une grosse heure de trajet – j'ai du mal avec les villes où le moindre trajet se compte en heures et pas en minutes, provinciale que je suis – qu'on se gare enfin au parking Exposants de Japan Expo. Ça bosse dur surtout qu'il fait déjà très chaud. Les stands se montent, ils sont tous déjà bien avancés hormis bien sûr celui des Éditions H, bien blanc... Je tiens juste à préciser que Mangaverse n'a rien à voir avec Éditions H mais que mon hôte de cette semaine en est un des gérants alors un coup de main me semble logique.
Je remarque qu'ils ont complètement changé l'organisation de Japan Expo depuis l'année dernière puisque les stands éditeurs sont désormais là où étaient les stands boutiques en 2009. Il va falloir se repérer...



Petit tour du côté du stand JE officiel pour récupérer les badges exposants puis rebelote côté stand presse pour les badges presse et compagnie. Puis il faut décharger la voiture histoire de combler un peu ces murs blancs. Mais pourquoi est-elle garée si loin de l'entrée, cette voiture ? Et pourquoi le stand est-il si loin de l'entrée également ? Idée pour la prochaine fois, un diable pour transporter tout ça sans se péter le dos, comme le fait tout le monde autour de nous...


Nous voilà alors face à un casse-tête : comment décorer ce petit stand ? On commence à échafauder notre plan d'attaque, un mur Playback, un mur Sugarmilk, un mur Jardin de lierre, un mur Tango histoire de pouvoir présenter chaque style de dessin directement aux clients. Et nous voilà parties à coller une à une les tirages de pages des mangas des Editions H en prenant soin de nous demander « c'est droit là ? » « Remonte un peu, ouais, à droite aussi, non, encore un peu, descends, oui, ok ». Débarque alors Hadrien, décorateur en chef qui revoit totalement notre si joli plan, sans aucun scrupule malgré sa bonne heure et demi de retard. Ces hommes... Sûr que sa méthode est plus efficace... Pourquoi faire droit quand on peut faire destructuré ? Ah oui à ce point ? Bon, ben, ok, les filles, changement de plan...


Le résultat quelques heures plus tard est disons spécial... Mais ça va être difficile d'attirer le regard sans gros panneau qui indique l'existence du site. Autour de nous, on se rend vite compte d'une très légère différence de moyens : depuis des heures, Ahmed et Cécile de Ki-oon peaufinent leur stand Pandora Hearts, clouent, percent, accrochent et il faut reconnaître que ça a de la gueule...



Il est près de 20h quand on quitte Villepinte et Ahmed est d'ailleurs toujours en train de clouer, inlassablement, tandis que les autres stands s'endorment dans leur protection de plastique. Enfin, en dehors de celui de Xiao Pan, arrivé plus tard que nous pour une surface deux à trois fois plus grande. Heureusement que ça ne ferme qu'à 22h...



Nous revoilà partis dans les embouteillages, pas de bruit dans la voiture, on est déjà tous claqués. Ça promet pour la suite... Je ne pourrai d'ailleurs même pas pleinement profiter de mon repas chez Higuma, resto japonais blindé de monde et ultra-bruyant tout en étant plutôt bon niveau contenu des assiettes, largement trop remplies pour moi le soir. Bon, va falloir tenir quatre jours comme ça...

Article modifié le lundi 05 juillet 2010, 18:32

Morgan

Auteur: Morgan

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



Voir aussi

JE'10 : dernier jour, un dimanche culturel

Dimanche 4 juillet Départ classique à 9h. Comme c'est agréable de rouler sur une route à la circulation fluide, sans se coltiner un bouchon tous les cent mètres ! Même si ça a été juste, puisqu'on...

Lire la suite

JE'10 : les auteurs en dédicace

Plusieurs auteurs étaient évidemment là cette année encore pour proposer des dédicaces à leurs fans. Mais tous étaient là d'être facilement accessibles, entre ceux totalement cachés au public, Aya...

Lire la suite