Mangaverse en live !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

FIFA'10 : Le bilan


Le FIFA 2010 referme donc ses portes après une semaine intense de projections, rencontres, découvertes et autres curiosités. Quel bilan en tirer ?
Pour ma part, je n'ai qu'un regret, ne pas avoir vu plus de courts métrages. J'ai manqué de courage et loupé trois séances sur cinq. Mais ma semaine a en tout cas été très variée. Mais comme à chaque fois, le même phénomène se produit : j'ai eu trois personnes différentes qui m'ont demandé ce que j'avais vu et là, trou noir. Impression de n'avoir rien vu du tout. Alors que j'ai tout même participé à quatorze séances. Ce qui semble faire peu mais avec les comptes rendus à écrire, le temps m'est compté. Et pourtant, peu d'images me reviennent instantanément en tête. Sans doute le fait d'avoir vu quand même beaucoup en peu de temps demande ensuite quelques semaines de repos pour digérer et placer tout ça dans la partie souvenir. Je peux en tout cas être contente, aucune des séances de projection n'a été désagréable, ne m'a laissé une mauvaise impression. Les films que je n'ai pas du tout aimés se comptent sur les doigts d'une seule main. Et beaucoup ont été de belles découvertes, avec leur lot d'originalité, d'émotion, de créativité. Bref, niveau projection, rien à redire. Je retiens notamment Fantastic Mr. Fox et Summer Wars, regrette de ne pas avoir trouvé de créneau pour Kerity...

Du côté du Festival même, c'est plus mitigé. L'événement grossit de plus en plus et s'industrialise, je ressens de moins en moins le côté humain de l'ensemble. Je trouve qu'il perd un peu plus de son âme chaque année, à force de toujours en proposer plus.
Qui plus est, l'occasion des 50 ans cette année me donne l'impression qu'ils se sont un peu trouvés écrasés par la pression de vouloir proposer quelque chose d'énorme sans forcément atteindre le but voulu. À force de trop vouloir en faire, on court, on court et on n'aboutit pas forcément à grand-chose. L'expo du château dont j'attendais beaucoup était assez limitée finalement, pas mal de matériel intéressant mais mal mis en valeur, cela méritait bien plus que ça. Et on ne parlera pas de la gestion calamiteuse de l'émission du Fou du roi...
Le livre anniversaire est beau mais à réserver aux fans, très peu de textes et plutôt cher. Ne parlons pas du coffret DVD, 50€ pour 40 courts, je toruve ça excessif. L'expo de Bonlieu, consacrée elle aussi aux 50 ans était assez minuscule, quelques dessins de réalisateurs pour l'occasion, ça manquait franchement d'ampleur. L'expo Ankama de Courier était par contre assez sympathique même si cela reste forcément limité vu que c'était dans une galerie marchande. Mais on voit qu'Ankama maîtrise son sujet et sa communication.

Côté salle de presse, grosse déception. Autant j'y avais passé beaucoup de temps l'année dernière, autant je n'y ai plus mis les pieds à partir de mercredi cette année : constamment blindée de monde, huit ordinateurs, trois tables, que voulez-vous faire avec un truc aussi minuscule pour 300 journalistes ?? Le net plantait toutes les dix minutes alors qu'à 50m de là, le Wifi de la bibliothèque municipale était nickel - dommage qu'elle n'ouvre qu'à 12h30... - et quel besoin a-t-on de machines avec un écran aussi énorme - 24, 30 pouces ? - alors que la majorité des journalistes n'y venait que pour lire ou écrire des mails... ? Sans compter qu'ils ont finalement viré l'imprimante à tickets de la salle sous prétexte que l'année dernière, elle n'avait pas beaucoup servi. Et alors ? On se met aussi à parler de rentabilité pour ça ? Je sais qu'elle m'avait été très utile l'année dernière, heureusement que je n'en ai finalement pas eu besoin cette fois-ci, parce que se taper la queue à la billeterie principale pour un ticket...

En outre, faire une spéciale 50 ans du Festival d'Annecy et ne parler nulle part du Ghibli, de Miyazaki ou Takahata, sans parler d'autres animateurs japonais qui comptent dans le milieu de l'naimation aujourd'hui, je trouve ça un peu limite. Ils ont tous deux gagné une fois à Annecy et là, pas un mot, pas une référence, rien. Certes, je me dis que cela ne doit pas venir du Festival mais de Ghibli, sans doute trop occupé par leur prochain long métrage, il n'y a à qu'à voir les soucis que rencontre Glénat pour la réédition de Nausicaä qui traîne. Mais c'est décevant...
À côté de ça, les avant-premières ne s'intéressent plus qu'aux gros blockbusters américains, un peu marre de voir ces séances monopolisées par Dreamworks et compagnie. La seule avant-première un peu originale, c'était L'illusionniste de Sylvain Chomet mais ce n'était que lundi soir pour la soirée d"ouverture sur invitation, donc réservée à quelques chanceux... Et bon sang, qu'ils nous saoulent avec leur fichue 3D stéréoscopique, que ce soit dans les avant-premières ou les conférences. Quel intérêt de ne se focaliser que sur un simple point technique qui n'est qu'un détail par rapport à ce qui fait l'animation, le scénario, les personnages, la narration ?
Bref, je ne suis pas particulièrement fan de la tournure très industrielle que prend le Festival, à force de grossir, grossir sans avoir forcément les moyens de contenir tout ça derrière. Il me semble que Bonlieu va avoir droit d'ici peu à ses travaux de rénovation, je ne suis pas sûre que le centre soit disponible pour l'édition 2011. Comment vont-ils gérer ça ?

Pour revenir à du positif, j'ai été contente cette année de pouvoir discuter avec d'autres gens au fil des séances. Je ne suis pas une grande bavarde et je manque particulièrement de conversation, beaucoup plus à l'aise avec des mots sur un écran d'ordi qu'en live face aux gens, mais ça m'a fait plaisir de pouvoir tenter de discuter un peu au fil des rencontres. Je continue de me sentir comme un imposteur avec mon badge presse, à ne pas du tout me sentir légitime avec ça autour du cou et sans doute que beaucoup de mes ressentis viennent de là. Complex d'infériorité, quand tu nous tiens...
Enfin bon, il n'est pas toujours évident de s'ouvrir et de se libérer l'esprit face à nos doutes et nos limites que l'on s'impose soi-même et s'y confronter est après tout un exercice intéressant bien que périlleux.

L'important reste l'animation, qu'elle soit 3D ou 2D, résultat du travail de tout un studio au gros budget ou d'une personne dans son garage, sur oridinateur ou cellulos, plaque de verre ou flash, papier découpé ou marionnettes, etc. Il y a encore beaucoup à découvrir, inventer, créer et le Festival permet à chacun de s'y plonger, au gré de ses envies et de sa curiosité. C'est le principal.
Rendez-vous peut-être en 2011, ou plus près de nous, d'ici moins de trois semaines à Japan Expo. Vais-je survivre aux quatre jours ??

Article modifié le dimanche 13 juin 2010, 12:11

Morgan

Auteur: Morgan

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Herbv Herbv ·  13 juin 2010, 12:00

Pour ma part, c'est une édition à oublier. L'expo pour les 50 ans était moisie, le catalogue bien trop pointu, sans réelle dimension historique donc sans grand intérêt et les films m'ont quasiment tous laissés froid. Je ne suis allé voir quasiment aucun long métrage et je suis bien content de n'avoir fait que 3,5 jours dont presque la moitié loin des projections. Je retiendrai quand même la séance des films de commande en compétition numéro 1 qui était vraiment réussie.

Du coup, je me demande si je vais y mettre les pieds en 2011. Peut-être pour voir le foutoir que ça sera sans Bonlieu :)

PS : En plus, il n'y a pas "Annecy à Paris" cette année (remplacée par un vague truc que je sens très mal à MK2 Biblio). C'est vraiment un fiasco pour moi, cette édition du cinquantenaire...

Robespierre Robespierre ·  13 juin 2010, 12:47

Pour ma part, habitant toujours annecy j'ai pu constater que pour une fois on savait qu'il se passait un évènement dans la ville, des banderoles, des pubs ect ENFIN je dirais, car avant tu sortais de Bonlieu ( il ya 10 ans ) et now de Bonlieur et Déca et bien c'était mort.... Là il yavait plus de vie !!

Sinon coté programation, du bon en général, tous les cours métrages qui ont gagné faisait quasi tous parti des 2 meilleurs sceances de la semaine. Le palmarès est à mon gout discutable surtout concernant le long métrage après je rêve tjs en secret qu'un jury est les cou...... de le filer à un film japonais.

Coté organisation, c'était comment dire.... particulier ! La cérémonie d'ouverture 2010 est la première ou je n'arrive pas à rentrer en 10 ans, en faisant la queue d'habitude sa passe tjs mais la forcément 1000 places tt le monde vient, je parle meme pas du copinage et autre je viens me montrer juste une fois ds la semaine, car ils avaient édité 150 place en place en plus !!! j'ai vu des personnes avec leur tickest invitation se voir refuser l'accès a la salle ( fallait voit leur tête). Après niveau salle et projection, et bien la grande salle sa marche toujours TECHNIQUEMENT mais le confort affreux et le son trop fort. Et à l'inverse Décavision où c'est bon confort mais alors les pannes de sons, d'images à répétition sont insupportables
Point ultra négatif : le peu de comm laisser à la salle verdin et accueil ou d'hab on peut venir chercher des cartes postales ect, par exemple je n'ai pas les cartes des gobelins de leur cours, 50 ans certes mais là franchement.......... décu !

Evidement la cérémonie de cloture est bcp plus accessible, il y avait une bonne ambiance comme chaque année même si renouveller le concept du décors et peut etre du déroulement seraient à transformer.

Voilà, une bonne semaine ou j'ai pris pas mal de claque, summer wars, evangelion 2.0,ect ..... Bcp de scéances ( notamment revoir toy stoy 1 et 2 en 3D sympa) bref bcp de bons souvenirs dans l'ensemble mais comme le dis le bilan le festival grossi et y perd un peu son âme et son ambiance.
Voilà j'ai sûrement oublier pleins de choses à dire mais 2011 arrive et j'espère pouvoir y être et encore rêver !

Ps: Merci à matt Groening qui par sa gentillesse et son ENORME disponibilité a du comme il le dit "j'ai du dédicacé je crois à toute la ville d'annecy" !! c'est aussi pour sa que j'aime le festival, des mecs comme sa disponible et sympa !
Ps 2 : J'ai croisé Katsuhiro Otomo !!! il était la en anonyme mdr, même son badge portait pas le bon nom !! ( j'ai vérifier avec une photo direct c'était lui) le papa d'Akira rahhhhhhh

aucune annexe



Voir aussi

FIFA'10 : Le palmarès

Comme chaque année, c'est durant la cérémonie de clôture du samedi soi que le palmarès a été dévoilé. Longs métrages Cristal du long métragePrix du public Fantastic Mr. FoxWes Anderson (Etats-Unis)...

Lire la suite

FIFA'10 : Films de commande

Décavision 1, 10h30 Pour ma dernière projection de ce 34ème Festival d'Annecy, me voilà de nouveau dans la salle 1 du Décavision à 10h30 pour les films de commande, à savoir les pubs, clips et autres...

Lire la suite